TENDANCES #1 – Les 5 tendances clés du e-commerce en 2014 !

PrintVous le savez, acheter sur Internet est devenu simple comme Bonjour ! En quelques clics, trouvez, comparez, achetez. Votre carte de crédit ou votre compte PayPal deviennent le pass d’un choix infini de biens et services pour lesquels des contraintes comme l’éloignement ou l’inflexibilité des horaires des magasins n’existent plus.

La raison de ce succès grandissant ? La vente en ligne répond à des critères indispensables de notre vie moderne : le besoin d’instantanéité, de choix et de souplesse. L’apparition des comparateurs de prix permet également de faire – bien souvent – de belles économies.

Peut-être faites-vous d’ailleurs partie de ces acheteurs qui ont réalisé plus de 600 millions de transactions en ligne en 2013 ?

Peut être encore vous posez-vous la question, en tant que professionnel, de vous lancer dans l’e-commerce pour vous inscrire dans cette dynamique ? Si vous voulez, vous aussi, monter dans ce train lancé à vive allure, voici ce que vous devez savoir… 

Les 5 tendances clés du e-commerce en 2014 : à la découverte des stratégies gagnantes 

2014 est placée sous le signe de l’innovation ! Réalité augmentée, e-réservation, m-commerce… Partons à la découverte des tendances qui se démarquent cette année dans le paysage du e-commerce.

1) La digitalisation du commerce.

Commerce connecté, vendeurs augmentés, tables numériques… Vous avez sûrement entendu ces différents termes au cours des 6 derniers mois ! Et pour cause, cette « digitalisation » du commerce est en plein boom.

Il n’est désormais plus rare de trouver au beau milieu d’un centre commercial, d’une gare ou même dans la rue, une colonne publicitaire sur laquelle a été placée une tablette numérique connectée au site Internet d’une boutique en ligne. Badauds et curieux se rassemblent dans ce petit espace, symbole d’un phénomène qui se répand en France comme ailleurs (même si ces actions relèvent encore aujourd’hui de l’ordre du buzz).

De même, les points de vente digitalisés font leur apparition. En plus de pouvoir acheter nos vêtements de demain sans passer par la cabine d’essayage, nous pourrons bientôt arpenter les rayons d’un supermarché totalement numérique, et choisir nos produits parmi une variété d’images projetées sur des écrans, pour un rendu plus vrai que nature.

Pour ceux qui ont du mal à visualiser tout ça, voici quelques exemples qui devraient vous éclairer 😉 :

Table connectée dans les magasins

Table connectée dans les magasins

Essayage virtuel de vêtements

Essayage virtuel de vêtements

Supermarché virtuel

Supermarché virtuel

Supermarché virtuel

Supermarché virtuel

Et vous, comment pouvez-vous utiliser cette tendance pour développer un business dans le e-commerce ?

– si vous avez une boutique en ligne, pourquoi ne pas proposer à vos partenaires de mettre à disposition de leurs clients, ponctuellement ou sur une durée plus longue, une tablette connectée à votre site Internet ?  Vous pourriez leur proposer de faire un échange de bon procédé et accueillir chez vous leur propre tablette connectée ! 

– vous pouvez aussi envisager de négocier avec votre ville pour installer pendant quelques jours cette tablette dans un lieu de passage et faire bondir ainsi vos ventes en ligne !

2) L’E-réservation.

« L’année 2013 a confirmé l’envolée du web-to-store, le comportement qui consiste à rechercher des informations sur Internet avant de se rendre en magasin ». Ce constat, relayé par Le Monde, est d’autant plus vrai en 2014.

Que ce soit pour faire nos courses, réserver un hôtel, un billet de train ou une place de concert, l’e-réservation est devenue un réflexe.

Pourquoi ? Tout simplement parce que ce nouveau mode de consommation répond à des demandes très précise de nos habitudes d’achat modernes :

– réduction des déplacements : plus besoin de vagabonder ci et là pour trouver EXACTEMENT ce que nous voulons. Une simple connexion et quelques clics plus tard : nous trouvons la perle rare.

– réduction du temps consacré : aujourd’hui, tout va très vite ! A peine sommes-nous levé qu’il faut courir pour être sûr de respecter nos plannings de plus en plus chargés. L’e-réservation permet d’aller chercher notre commande lorsque nous sommes disponible.

– respect du budget : là encore, les comparateurs de prix sont nos meilleurs amis pour évaluer, comparez et analyser un produit sous toutes ses coutures avant de l’acheter. C’est un très bon outil pour nous aider dans notre choix selon l’un de nos critères principaux : le rapport qualité / prix.

E-réservation

Et vous, comment pouvez-vous utiliser cette tendance pour développer un business dans le e-commerce ?

– si vous êtes un professionnel de l’hôtellerie ou si vous tenez un commerce de biens et / ou services, vous pouvez très bien envisager de mettre en place un système d’e-réservation sur votre site. Pour tous les autres, pourquoi ne pas innover 😉 ?

3) Le développement du m-commerce.

Le m-commerce, vous connaissez ? C’est l’utilisation d’un appareil mobile (Smartphone, tablette…) pour faire du commerce. Ainsi, lorsque vous réserver un billet de train ou un hôtel depuis votre téléphone portable, vous devenez un acteur du m-commerce. 

Le développement des ventes d’objets connectés profite de plus en plus aux boutiques en ligne. La majorité des grandes enseignes a d’ailleurs développé ses propres applications de vente en ligne. Téléchargeables sur votre Smartphone, tablette, lunettes, voiture, balance, aspirateur, hamster… ou autre objet connecté à la mode, ces applications sont conçues et développées de sorte à optimiser l’expérience utilisateur.

Application Décathlon Application sarenza

Et vous, comment pouvez-vous utiliser cette tendance pour développer un business dans le e-commerce ?

– vous avez la possibilité de développer une application mobile connectée à votre boutique en ligne. Cependant, ce type d’investissement reste encore relativement élevé !

4) Le paiement sans contact.

Souvenez-vous de ce jour (récent, normalement) où vous étiez au supermarché et où la personne devant vous à la caisse vous a semblé partir sans payer. Pourtant, la caissière n’avait pas l’air inquiète de voir s’éloigner un client avec ce qui vous a semblé être pour 250 euros de courses dans un chariot débordant. C’est là qu’en vous avançant à votre tour et en vous disant mentalement « Hey, y’a pas erreur là ? », vous avez secrètement espéré pouvoir partir sans payer, vous aussi.

Loupé ! Le client a bien payé ses 250 € euros, mais il a utilisé ce moyen rapide qui vous a échappé, je nomme… le paiement sans contact ! Applaudissements, s’il vous plaît.

Paiement sans contact : cartes de crédit, cartes à puces et éventuellement portes-clés et Smartphones, qui utilisent une technologie par fréquence radio pour effectuer des paiements sécurisés sans code. 

Il va falloir vous y habituer, car ce type de paiement est en plein essor, ce qui en fait d’ailleurs notre quatrième tendance du e-commerce en 2014 ! Demain, plus besoin de cartes de crédit (et sa fameuse technologie des trois-codes-maximum-sinon-t’es-bloqué-et-tu-retardes-tout-le-monde) : le paiement sera effectué par la simple présence de notre Smartphone dans notre poche. Mais d’ici là, des améliorations restent à apporter au niveau de la sécurité… 

Olimpicshop

Et vous, comment pouvez-vous utiliser cette tendance pour développer un business dans le e-commerce ?

– si vous êtes commerçant, vous pouvez vous équiper d’un terminal de paiement sans contact. Vous pourrez ainsi accepter les paiements de vos clients équipés, dans un délai plus court (et donc réduire les éventuelles files d’attentes). Mais sachez qu’au delà de 20 euros, votre client devra composer un code de sécurité. 

5) Le social commerce.

 Le commerce, vous connaissez. Les réseaux sociaux aussi. Le social commerce, c’est un mix des deux !

Social commerce : implication des médias sociaux dans le canal de vente d’un produit ou service en ligne. 

Vendre à partir des réseaux sociaux devient en effet de plus en plus courant. Véritable lieu de rencontre entre une entreprise et son marché, les médias sociaux sont par défaut, un lieu de business. Et ça, les entreprises l’ont bien compris !

Si Facebook est le réseau social leader en matière de social commerce, Instagram et Pinterest le devancent en termes de valeur de panier moyen.

Social Commerce

Et vous, comment pouvez-vous utiliser cette tendance pour développer un business dans le e-commerce ? 

– soyez présent sur les réseaux sociaux, il y a de fortes chances que vos clients y soient aussi. Faites de ce lieu un lieu d’échanges et de partages. Naturellement, vous y gagnerez à moyen ou long terme.

Sachez que l’e-commerce à destination de clients particuliers est en plein développement ! Cette part du e-commerce semble ne pas être affecté par les tensions économiques et bénéficie d’un soutien favorable des innovations technologiques.

HttpsQuant à vos propres achats en ligne, n’oubliez pas la notion principale de sécurité : n’achetez que si vous êtes sur un site sécurisé (https + cadenas dans l’URL). Cela peut vous éviter bien des mésaventures 😉 …

 

Marion CHAULOUX , 
Dirigeante de Dynamo Néocom.
www.dynamo-neocom.fr
Publicités

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s