RÉSEAUX SOCIAUX #2 – Faut-il acheter une communauté fictive ?

14396048-un-message-sur-le-clavier-clavier-pour-les-concepts-d-achat-en-ligneJ’en ai déjà parlé souvent sur ce blog, les réseaux sociaux sont devenus incontournables. Mais une fois la page ou le compte créé, encore faut-il diffuser du contenu intéressant… et qu’il soit lu !

L’acquisition de fans n’est pas affaire aisée. Si l’objectif premier est bien entendu de voir grandir sa communauté grâce à la qualité du contenu apporté et de la gestion des échanges, il est désormais courant de voir apparaître des pratiques diverses pour « gagner du temps », « satisfaire » le client et développer une communauté plus rapidement. 

De nombreux services proposent ainsi d’acquérir, gratuitement ou à titre payant, des fans Facebook ou followers Twitter.

C’est la démarche de l’illusion par l’illusion : « faisons croire que nous avons des fans pour faire croire à d’autres que nous avons une page intéressante ». Tout ça n’est que fiction. 

Les bénéfices de l’investissement dans les réseaux sociaux ne dépendent pas seulement (voire peu) de la taille de la communauté. N’oublions pas que ce qui est réellement intéressant avec les réseaux sociaux : l’engagement de la communauté (mentions « j’aime », commentaires et partages sur Facebook ; retweets, citations, favoris sur Twitter).

Avec des fans fictifs, n’espérons pas obtenir de l’engagement. Aucune conversation ne sera engagée tant que les fans ne sont pas de vrais fans qui vous suivent parce que vous leur apportez un contenu réellement intéressant pour eux (qu’il s’agisse de conseils, résultats de veille, offres commerciales, présentation de nouveautés…). 

Bien souvent, les fans achetés n’ont aucun rapport avec l’activité de la page. Il ne sont d’ailleurs peut-être même pas dans votre pays ! 

Généralement, les clients qui confient la gestion et le développement de leur(s) communauté(s) virtuelle(s) à des Community Managers souhaitent voir exploser le nombre de fans ou de followers. Grande est la tentation de se diriger vers les banques de fans pour satisfaire ces clients… Mais un client s’éduque et il sera tout à fait à même de vous suivre dès lors que vous lui aurez apporté les preuves que se concentrer sur l’engagement plutôt que sur le volume de fans est une stratégie beaucoup plus pertinente et bénéfique à long terme. Attention de ne pas tomber dans le défaut de conseil… 

Certains outils comme les outils de publicité proposés par les réseaux sociaux eux-mêmes sont cependant très intéressants pour développer une communauté lorsqu’ils sont bien maîtrisés. A la différence des banques de fans / followers, ils proposent et permettent de vraies campagnes d’acquisition de fans selon des critères très ciblés. Cela n’a rien en commun avec la dérive de la course aux nombre de fans / followers non ciblés. 

Ce constat soulève une question à laquelle je pense que nous devons répondre rapidement pour nous recentrer sur les objectifs premiers des réseaux sociaux : Jusqu’où devons nous aller pour donner l’image d’une page suivie ? Ne devrions nous pas concentrer nos efforts (et nos budgets) sur le développement d’une communauté réelle potentiellement source de business, plutôt que sur une communauté fictive qui n’aura de seul effet que de faire gonfler le nombre de fans ? 

Marion CHAULOUX 

Plus sur l'auteur

Retrouvez-moi également sur les réseaux sociaux ! 

Facebook

images

google plus logo responsive

 Et découvrez mon site Internet ici : www.dynamo-neocom.fr

Capture

Publicités

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s