RÉSEAUX SOCIAUX #4 – La timidité virtuelle

14703943-portrait-de-jeune-homme-couvrant-sa-bouche-avec-la-main-sur-fond-vertCette semaine, j’ai décidé de consacrer cet article à répondre à une question fréquente de mes clients : « Pourquoi les internautes ne réagissent pas à mes publications sur les réseaux sociaux ? ». Après avoir mis en place puis géré le lancement de plusieurs pages / comptes / profils sur les réseaux sociaux, je peux vous apporter quelques éléments de réponses à cette question.

Le syndrome de la page morte

Vous avez entendu parler des réseaux sociaux et de leurs intérêts pour les professionnels et vous avez finalement décidé de vous lancer. Vous avez désormais une belle page Facebook, un beau compte Twitter et un SUPERBE profil Google + ! Vous publiez / tweetez / postez régulièrement des informations intéressantes sur votre entreprise ou des articles que vous avez glané ci ou là et qui pourraient intéresser votre communauté virtuelle.
Tout y est. Tous les éléments sont rassemblés. 

Vous avez entendu parler de l’engagement, notion très importante en social media. Principale mesure des résultats, l’engagement correspond aux réactions des internautes sur les publications (mentions « j’aime », commentaires, partages). 

Et pourtant, votre page reste désespérément vide, inerte, morte. A part un « j’aime » une fois par semaine, vous avez l’impression de perdre votre temps, de vous être fait mener en bateau (je vous entendrai presque dire : « Non mais on pourrait presque entendre une mouche virtuelle voler sur ma page, là, non ?!). 

C’est le moment que vous choisissez généralement pour abandonner, et espacer de plus en plus la fréquence des publications pour finalement laisser la page en jachère. Le dernier post date du 23 juin 2012. Depuis, les visiteurs ne savent pas si l’entreprise existe encore…

Voilà un schéma fréquent, dans lequel vous vous reconnaissez peut être. Et je ne peux pas vous blâmer, car je sais combien il est désespérant de ne pas récolter le fruit de son travail. 
Je passe par là régulièrement. C’est d’ailleurs mon métier de prendre en charge cette étape délicate pendant que vous vous concentrez sur votre métier à vous. 

Si toutefois vous vous décidez à vous lancer par vous-même dans la création d’une communauté sur les réseaux sociaux, voici donc quelques astuces pour ne pas lâcher 🙂 !

Ne vous découragez plus, soyez patients !

Au fil du temps et des différentes pages que j’ai créées puis fait grandir, j’ai appris qu’il y avait toujours une période de découverte. Cette phase de test, plus ou moins longue selon l’activité et et la cible, correspond à une phase d’apprivoisement pendant laquelle la communauté virtuelle (fans et abonnés) ne réagit pas de manière dynamique(voire pas du tout). Je qualifie cela de timidité virtuelle.

Comme dans la vie réelle, j’ai détecté dans le monde virtuel une forme de timidité, qui se traduit par une « non réaction ». Les gens sont là, ils lisent vos publications, mais ne réagissent pas. Ils n’osent pas, ils attendent de voir « ce que vous allez donner » sur plusieurs publications. Ce que vous allez leur apporter.

Cette période est propice aux tests :

– profitez en pour tester plusieurs rythmes de publications (exemple : publier 1 jour sur 3 plutôt que tous les jours peut augmenter l’engagement dans certains cas). 

– testez différents types de contenus et voyez lesquels génèrent le plus d’engagement. Les statistiques vous seront d’une grande utilité pour analyser et mesurer l’impact de vos contenus. 

– publiez à différentes heures afin de voir à quelles heures votre communauté est la plus présente en ligne. 

– apprenez à connaître votre audience, vos fans / abonnés. Posez-leur des questions pour savoir ce qu’ils ont envie de trouver sur votre page, engagez la conversation, créez le lien. 

Et surtout, soyez patient, le temps que la timidité s’estompe et que les premiers commentaires en attirent d’autres pour créer ensuite une belle dynamique sur votre page :-). N’abandonnez pas, donnez vous du temps. Et écoutez votre audience, elle vous donnera toutes les réponses ! 

Marion CHAULOUX 

Plus sur l'auteur

Retrouvez-moi également sur les réseaux sociaux ! 

Facebook

images

google plus logo responsive

 Et découvrez mon site Internet ici : www.dynamo-neocom.fr

Capture

Publicités

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s