Digitale Nomade étape #1 – En vadrouille au PORTUGAL !

Entre janvier et février 2019, je suis partie en vadrouille pour la première étape de mon digital nomadisme, avec mon ordinateur, ma petite tête et mes clients sous le bras ! Direction… le Portugal ! Porto puis Lisbonne, deux destinations suffisamment proches pour tester le mode de travail itinérant, sans les contraintes des pays éloignés (décalage horaire, forfait de téléphone incompatible…) tout en étant déjà dépaysée ! Allez venez, je vous embarque dans mes souvenirs de voyage…

Travailler au Portugal, un jeu d’enfant 

Travailler au Portugal a été très facile ! Et tant mieux, parce que plusieurs conditions devaient être remplies pour une première expérience réussie et prometteuse pour de futurs exils : maîtriser mon téléphone (oui, oui), savoir gérer le décalage horaire, gérer parfaitement la relation client malgré la distance… et bien sûr, être (au moins) aussi productive qu’en France ! 

Si l’une de ces conditions n’était pas remplie, finito l’expérience, on rentre au bercail ! Je n’aurais pas pris le risque de fragiliser ce que j’ai mis 5 ans à construire.

#1 – Le téléphone…

En tant que Community Manager, j’utilise beaucoup mon téléphone pour gérer la modération quotidienne des communautés de mes clients. Une bonne connexion à Internet est donc un pré-requis dans le choix des destinations de mon périple. Au Portugal, aucun soucis à ce niveau ! Mon forfait de téléphone (Sosh) est valable dans tous les pays d’Europe, c’était donc très facile de me connecter à Internet partout, de recevoir et émettre des appels sans surcoût, de gérer les notifications et messages sur les Réseaux sociaux… 

#2 – Le décalage horaire… 

Gérer la programmation des publications quand on est à l’étranger peut être source d’une organisation intellectuelle assez tordue… « Si je programme à l’heure locale, la publication sera-t-elle envoyée à l’heure française ou locale ? ». Un vrai casse-tête auquel il est difficile de répondre sans tester directement. 

Le Portugal et sa toute petite heure de décalage horaire me semblaient tout à fait propices pour tester sans prendre de risque (le risque en question : envoyer une question du type « Bon appétit les amis ! » à 4h00 du matin alors qu’elle aurait dû partir à midi…). J’ai donc pu tester sur place et je sais désormais que je peux programmer mes publications à l’heure française afin qu’elles partent au bon moment (petite astuce qui m’aide beaucoup : mon ordinateur reste à l’heure française, et mon téléphone se met à l’heure locale, pour éviter les mauvaises surprises…). 

#3 – La gestion de ma clientèle à distance… 

Je voulais pouvoir continuer de gérer la relation client avec autant d’engagement et de « proximité » que quand je suis à Vannes. Je réponds donc aux appels téléphoniques et je ne précise pas que je suis à l’étranger (sauf quand on me demande dans quel pays je suis rendue cette fois-ci !), et ni vu ni connu, personne ne se rend compte de rien. C’est parfait, je veux pouvoir gérer mes escapades sans perdre ma réactivité et la qualité de ma relation client. C’est chose possible, c’est donc génial ! 

#4 – La productivité… 

Voyager tout en travaillant, le concept en fait rêver plus d’un… moi la première ! Mais encore faut-il que je puisse trouver des points de chute facilement et être efficace. Je sais par expérience que je parviens à me concentrer facilement, à me mettre dans une bulle sans être trop impactée par mon environnement. Je pense que c’est une faculté importante quand on veut travailler à l’étranger, ou en tout cas, dans un environnement nouveau / inconnu… et bien souvent mouvementé ! 

Quand il y a toujours plein de choses à découvrir et à regarder, la capacité à scinder travail et tourisme peut être la bienvenue. Bien souvent, alors que ma curiosité m’invitait à me déconcentrer, je me suis surprise à penser « Attends un peu pour les découvertes, là tu travailles, tu visiteras ensuite ». 

Par ailleurs, j’ai vu une nette amélioration de ma créativité et de mon inspiration, nourries par toutes ces nouveautés ! Ma productivité et mes performances ont été boostées à bloc ! C’est donc tout bénèf’ ! Voyager et travailler efficacement, c’est possible pour moi ! #youpi 

Tous les voyants sont au vert, l’aventure continue ! 

 

À PORTO : LE CALME ET LE DÉPAYSEMENT 

J’ai eu un groooooos Coup de Coeur pour Porto ! Première immersion pour moi dans cette ville calme, authentique et ressourçante. Les couleurs, les traditions, le Fado, la simplicité d’une vie humblement menée dans cette ville entre archaïsme et modernité, m’ont beaucoup touchée !

J’ai adoré les façades aux couleurs pastel, les petites ruelles qui serpentent, qui montent et qui descendent, les jolies maisons d’où sort le linge qui tente de sécher… sous la pluie !, les petits restaurants où l’on peut manger pour trois fois rien… 

Me retrouver toute seule dans cette ville inconnue a été riche en enseignements. J’étais déjà partie seule, et j’adore ça ! Rien de tel que de se retrouver livré à soi-même et sans ses repères habituels pour apprendre à se connaître davantage. Oser demander son chemin (dans un anglais approximatif…), arpenter des ruelles inconnues et isolées, manger seule au restaurant… Toutes ces petites expériences font travailler l’audace et la confiance en soi. Et se rendre compte que tout est possible ! Il suffit d’avancer pas à pas et tout se met en place tout seul… 

 

À Lisbonne : L’inspiration et l’énergie 

Malgré une première découverte de cette ville en 2017, j’ai eu la bonne surprise d’apprendre cette année que Lisbonne est la capitale mondiale du street-art ! Et moi qui adore les tags et graffitis, j’ai été servie ! 

C’est bien simple : il y en a partout ! Des petits, des grands, des IMMENSES ! J’ai saturé mon téléphone à force de tout prendre en photo ! Ma créativité a vraiment été boostée au cours de ces 4 jours passés sur place, dans des lieux inspirants et dynamisants. 

Le Portugal a donc été une merveilleuse destination pour commencer cette année de vagabondage ! Mes petits tests (techniques) menés avec succès, j’ai désormais toutes les cartes en main pour repartir, encore plus sereine… et de plus en plus loin ! 

Prochaine destination –> Amsterdam en mars ! Une aventure à suivre par ICI 

Marion CHAULOUX, Dirigeante de Dynamo Néocom 

Et vous, qu'en pensez-vous ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s